Manifesto!

À propos de nous » Manifesto!

Des gens du monde entier, de différentes races et de toutes origines ont tout abandonné pour former des communautés étroitement liées. Travail, argent et possessions sont partagés pour cette cause. Cet environnement amène la guérison, et des vies qui semblaient endommagées au-delà de toute espérance sont restaurées peu à peu dans tous les aspects.

Ce mouvement demande un engagement total. Ce n’est ni un collectif, ni une association éphémère. C’est une nouvelle société qui a germé il y a plus de 40 ans, une nouvelle culture qui émerge, construite sur une fondation spirituelle ancienne et solide.

Voici son manifeste :

Dieu existe, il n’a pas oublié l’homme et il est déterminé à amener un changement radical dans nos vies. Il a besoin pour cela de personnes dévouées qui abandonnent tout pour faire sa volonté.

C’est ce que nous avons fait, nous qui écrivons ceci. Fortement unis dans la paix, non sans efforts et malgré les oppositions, nous travaillons ensemble à combattre les ennemis spirituels qui affligent l’humanité toute entière, comme l’orgueil, l’égoïsme, la cupidité qui engendrent la solitude, la peur et finalement la mort. Notre mouvement vise à en finir avec leurs effets destructeurs.

Pour atteindre la profondeur de nos âmes et y amener la restauration, notre Créateur a besoin de notre participation absolue. Il a Lui-même initié ce mouvement en envoyant son Fils Yahshua, communément appelé Jésus, pour être l’exemple d’un amour parfait. Celui-ci a souffert les tourments de la mort à notre place. Après avoir payé dans la mort pour tout le mal que nous avons fait, Il en est sorti victorieux et nous a ouvert le Chemin. Rejoindre le mouvement revient à Le suivre sur ce chemin vivant et nouveau, pas seulement une ou deux fois par semaine, mais 24h/24, pour le restant de nos jours. C’est vie pour vie.

Yahshua n’est pas venu établir une religion que chacun peut accommoder à son propre goût. Son message provoqua un tremblement de terre qui secoua l’ordre établi. Ceux qui aimaient leurs voies égoïstes plus que la vérité se sont sentis menacés, mais ceux qui cherchaient la vérité ont trouvé la Vie, en obéissant à sa parole. C’est encore vrai aujourd’hui. Après deux millénaires de ténèbres et de confusion, cette vie radicale a refleuri.

Il est évident que l’humanité court à sa perte. Les fondations morales qui soutiennent toute bonne société sont détruites les unes après les autres. Étrangement, beaucoup ferment les yeux sur les conséquences inévitables de tels choix. Le rejet des valeurs morales, en détruisant l’image de Dieu dans les êtres humains, détruit la famille d’abord, puis la société, et la planète. Certains protestent, d’autres s’angoissent ou désespèrent, mais la majorité se laisse entraîner, évitant de penser, hypnotisée par le chant des sirènes de la prospérité, du confort et du plaisir. Ne te laisse pas bercer jusqu’à t’endormir ! Ne te laisse pas tromper par la propagande politiquement correcte qui inonde la société...

Il est urgent d’agir et de s’unir pour la bonne cause !

Si cela parle à ton cœur, viens goûter à cette vie dans l’une des communautés de nos douze tribus.

 

Précédent

Suggestion de lecture
  • Pays Cathare

    Le “catharisme”, très médiatisé et souvent récupéré, est aujourd’hui un phénomène historique et religieux mondialement célèbre... mais paradoxalement encore relativement mal connu. Qui, en effet, en arpentant le “sentier cathare” pour visiter les “châteaux cathares” est vraiment conscient du drame humain, religieux, politique et social qui se déroula en plusieurs actes sur ces terres, il y a sept siècles de cela?

    Intéressés par l’histoire du christianisme et inspirés par les exemples de tous ceux qui, au cours des âges, ont sincèrement aspiré à l’idéal évangélique, nous avons forcément été interpellés par la foi fervente et l’authenticité de ces Bons Hommes et Bonnes Femmes. Nous nous sommes penchés sur cette fresque à la fois tragique et touchante.

    Comment résister alors au sentiment de sympathie et d’admiration suscité par leur vécu?

    Et, quand on considère l’histoire des religions, comment ne pas être frappé par le fait que, trop souvent, ceux qui croient avoir “la bonne doctrine persécutent ceux qu’ils jugent avoir la mauvaise?”

    suite

  • Fenêtre sur une de nos communautés