Notre Fondation

À propos de nous » Notre culture » Notre Fondation

Notre vie est basée sur la foi que nous avons en commun. Nous croyons au Dieu dont parle la Bible, Celui en qui tous les chrétiens affirment avoir confiance... Nous savons qu'Il est le Créateur de toutes choses, le seul vrai Dieu, et qu'Il a envoyé Son Fils, que nous appelons par son vrai nom hébreux, YAHSHUA, qui signifie "Dieu est puissant pour sauver". Celui-ci est venu effectivement pour sauver l'Homme de sa triste condition et pour établir, ici sur la Terre, non pas une religion ou une doctrine de plus, mais une vie abondante, remplie de joie, de paix et d'amour : "Je suis venu, afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance." (Jean 10:10) Il a fait cela au prix de sa propre vie ! C’est pourquoi nous ne vivons plus pour nous-mêmes, mais pour lui, qui est mort et ressuscité pour nous !

               

                Nous savons en effet que notre croyance serait vaine, si elle ne se concrétisait pas par une mise en pratique des paroles du Fils de Dieu : "Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements."  (Jean 14:15)

Et Sa Parole, loin d’instituer des rituels religieux, nous instruit sur la manière concrète de vivre ensemble en unité.

                Nous sommes donc devenus des disciples de Yahshua, et nous vivons comme les premiers croyants:"Tous ceux qui avaient cru étaient ensemble et avaient tout en commun. Ils vendaient leurs biens et leurs possessions et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. Chaque jour avec persévérance, ils étaient au temple d'un commun accord, ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leur nourriture avec allégresse et simplicité de coeur. Ils louaient Dieu et obtenaient la faveur de tout le peuple. Et le seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés."(Actes 2:44-47)

"La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un coeur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais tout était commun entre eux." (Actes 4:32)

 

                Ils ne faisaient, alors, qu'obéir à ce qu'ils avaient entendu de la bouche même du Fils de Dieu : "Quiconque d'entre-vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède, ne peut pas être mon disciple" (Luc 14:33). Car Il désire de tout Son coeur que les hommes suivent Son exemple, en abandonnant leur vie et leurs désirs égoïstes, pour s'aimer et prendre soin les uns des autres, quotidiennement :

"Voici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n'y a pour personne de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." (Jean 15:12-13)

               

                Donner sa vie pour ses amis, c'est renoncer à soi-même, tous les jours, pour satisfaire, d'abord, les besoins des autres... Aimer, c'est partager tout ce que l'on a et non pas se contenter de dire que l'on aime.

"Que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les oeuvres ? La foi peut-elle le sauver ?

 Si un frère et une soeur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l'un d'entre vous leur dise : "Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous !" sans leur donner ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? Il en est ainsi de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même." (Jacques 2:14-17)

 

                Aimer n'est donc pas seulement un sentiment ou une émotion, mais c'est un verbe qui indique une action délibérée et volontaire : "Petits enfants, n'aimons pas en parole ni avec la langue, mais en action et en vérité." (1 Jean 3:18)

Parce que l’amour du Messie nous a profondément touchés, nous sommes entrés dans la Nouvelle Alliance, qu’Il a inaugurée en versant son sang pour nous. Notre profond désir est de verser nos vies en retour, en mettant en pratique les paroles de notre Maître Yahshua, afin d’amener son retour sur terre.

Si, comme nous, tu veux faire la volonté de Dieu en apprenant à aimer, tu seras le bienvenu dans toutes nos communautés des Douze tribus, en France, en Espagne, en Angleterre, en République Tchèque, aux USA, au Canada, en Argentine, au Brésil et en Australie.

Précédent

Suggestion de lecture
  • Les Trois Destiees Eternelles de l'Homme

    «TROIS ? !  Vous avez dit trois destinées éternelles ?

    Je croyais qu’il n’y avait que le paradis et l’enfer...?»

     

    suite

  • Fenêtre sur une de nos communautés