Vainqueur

À propos de nous » Celui que nous suivons » Vainqueur

Dans un tombeau, le corps d’un homme a été déposé, comme tant d’autres. Trois longues nuits et autant de jours se sont écoulés. Maintenant, c’est le crépuscule : la coupole de l’horizon devient violette, sous un dôme bleu foncé où s’allument les premières étoiles. Quelque chose d’inouï est en train de se produire...

Voici que l’esprit de cet homme réintègre son corps ! La mort s’enfuit comme un corbeau effrayé...

            Soudain ses yeux palpitent et s’entrouvent. Ses narines se gonflent d’air. Son premier souffle s’engouffre dans sa poitrine tel un torrent de feu, charriant avec lui les douces effluves du soir et le parfum des plantes du jardin. Comme une épée, il coupe le nœud coulant de la mort.

            Bientôt chaque cellule de son corps s’enfle d’une vie nouvelle. Un sourire s’épanouit sur ses lèvres et tout son être tressaille d’un bien-être annonçant l’imminence d’un cri de victoire. Il s’asseoit pour se débarrasser de ses bandages, puis s’élance ! Tous ses mouvements s’accompagnent d’un regain de vie. Comme l’eau jaillit d’une fontaine, ses pieds quittent le roc et touchent le sol. Il est sur pieds, debout, marchant et bondissant dans le crépuscule !

            Avez-vous vu ses yeux, lorsqu’ils se sont ouverts pour la première fois, après que ses paupières eussent secoué l’air du tombeau ? Son premier coup d’œil a transpercé les faibles rayons de lumière s’infiltrant par quelque interstice.

Il a fait éclater le violet et le bleu de la demi-obscurité jusqu’à ce que sa vision s’empare de l’univers tremblant et inconnu de l’au-delà. Il a vu le triomphe. Il a vu la mort mise en pièces et balayée sous la violence d’un ouragan. Il a vu le serpent s’enfuir cherchant à se dérober et un talon lui écraser la tête.

Emerveillé, il sourit, bondit, danse, pousse des cris de triomphe, loue son Dieu, et part annoncer la bonne nouvelle à ses bien-aimés : le pardon serait bientôt relâché.

N’est-ce pas ce que vous auriez fait ?

 

Précédent

Suggestion de lecture
  • Les Trois Destiees Eternelles de l'Homme

    «TROIS ? !  Vous avez dit trois destinées éternelles ?

    Je croyais qu’il n’y avait que le paradis et l’enfer...?»

     

    suite

  • Fenêtre sur une de nos communautés