Histoires et paraboles

Articles » Histoires et paraboles

  • Histoire d'un petit Coquelicot

    C'est l'histoire d'un petit coquelicot poussant tout seul, perdu sur un parking qui ressemble à n'importe quel autre parking de n'importe quelle grande surface de France... Qui l'a fait pousser là tout seul ? Quel vent malin a transporté sa petite semence jusqu'à l'asphalte chaude et nue de ce parking ? Et pourtant... en dépit du manque de soins, de la menace constante d'être piétiné, de l'indifférence quasi dédaigneuse des passants et de ce sol dur et aride qui l'étouffe et l'égratigne, il a poussé, bon gré, mal gré et il est devenu ce timide coquelicot tremblotant.

     

    suite

  • Histoire de l'Agneau d'André

    Par une chaude journée ensoleillée, André marchait sur la route poussiéreuse de Jérusalem. A quelques pas devant lui marchait son père, les cheveux gris, pourtant encore très fort. Cela semblait un peu étrange à André qu’il fasse le voyage seul avec son père cette année ; car les années précédentes tous ses frères et sœurs les accompagnaient. Mais maintenant ils avaient tous grandi et devaient s’occuper de leur famille, et bientôt André lui-même quitterait probablement la maison. Sur les talons d’André, son plus bel agneau le suivait docilement. C’était un agneau spécial. Il était la raison principale de ce long voyage vers Jérusalem. Il était aussi particulièrement précieux à André car il aimait cet agneau plus que tous les autres nés dans le petit troupeau familial.

    suite

  • La parabole des porcs-épis

    Les porcs-épics vivaient tous dans la forêt verdoyante, contents de mâcher jour après jour l'écorce de différents arbres. Ils menaient une vie agréable et aucun d'eux n'avait à se plaindre. Ils suivaient tous leur propre chemin, remplissant leur ventre soyeux de ce qu'ils pouvaient trouver à manger.

    suite

Précédent

Suggestion de lecture
  • Pays Cathare

    Le “catharisme”, très médiatisé et souvent récupéré, est aujourd’hui un phénomène historique et religieux mondialement célèbre... mais paradoxalement encore relativement mal connu. Qui, en effet, en arpentant le “sentier cathare” pour visiter les “châteaux cathares” est vraiment conscient du drame humain, religieux, politique et social qui se déroula en plusieurs actes sur ces terres, il y a sept siècles de cela?

    Intéressés par l’histoire du christianisme et inspirés par les exemples de tous ceux qui, au cours des âges, ont sincèrement aspiré à l’idéal évangélique, nous avons forcément été interpellés par la foi fervente et l’authenticité de ces Bons Hommes et Bonnes Femmes. Nous nous sommes penchés sur cette fresque à la fois tragique et touchante.

    Comment résister alors au sentiment de sympathie et d’admiration suscité par leur vécu?

    Et, quand on considère l’histoire des religions, comment ne pas être frappé par le fait que, trop souvent, ceux qui croient avoir “la bonne doctrine persécutent ceux qu’ils jugent avoir la mauvaise?”

    suite

  • Fenêtre sur une de nos communautés