Une Toute Nouvelle Culture

À propos de nous » Notre culture » Une Toute Nouvelle Culture


Ouvrir le fichier et télécharger

Il y a environ quarante ans, notre culture a commencé avec quelques personnes au coeur d’enfant, qui ont quitté le courant de ce monde, en tournant le dos à leur vie passée. En ce temps là, c’était surtout de jeunes célibataires, mais bientôt ce fut des familles avec des enfants, et même des grands-parents. Ils abandonnèrent leurs maisons, fermes et entreprises, pour faire partie de la nouvelle vie qu’ils avaient trouvée. Quelque chose de spécial et d’excitant arrivait. Une lumière, une révélation grandissait en nous. C’était la conviction qu’il y avait quelque chose qui valait la peine d’être vécu, et l’assurance d’être guidés. Cela nous a permis de vaincre nos peurs et d’oublier notre intérêt personnel, afin de pouvoir vivre les uns pour les autres.

Nous avons alors commencé à comprendre certaines paroles de la Bible :  1 (Marc 10 :29-30) Au fermier, il était promis cent fermes pour celle qu’il avait donnée. Ceux qui donnaient leurs maisons en recevraient cent en retour. Et tous ceux qui quittaient parents, famille et amis pour être disciples, auraient une vie sociale abondante avec des centaines de frères et sœurs, mères et enfants. Que pouvaient signifier les paroles du Maître, sinon cela ? Nous avons vu qu’il parlait du début d’une toute nouvelle culture, et nous avons réalisé que cela se passait parmi nous – une nation spirituelle nouvelle était en train de se former.

Nous avons basé notre économie sur des travaux à domicile, artisanat et agriculture, car nous voulions garder cette nouvelle culture exempte de cupidité et d’égoïsme. Avec conviction, nous avons sorti nos enfants des écoles publiques afin de les enseigner à la maison. Car nous réalisions que tous nos efforts seraient vains, si nous laissions nos enfants être corrompus par l’irrespect, l’indépendance et la pression de groupe de l’ancienne  culture. Bientôt nous avons créé et produit aussi nos vêtement, afin de préserver modestie, pureté et respect les uns pour les autres.

Pas à pas, notre Dieu  nous a amenés à être de plus en plus différents du monde qui nous entourait. 2 (Esaïe 49 :6)

Cette vie a continué à se développer jusqu’à ce jour. Les repas que nous prenons ensemble sont simples et nourrissants, à base de produits frais et naturels. Nous sommes attentifs à les préparer et les servir avec soin, car nous savons que notre Père se soucie de ce que nous mettons dans notre corps. Nous voulons vivre longtemps pour pouvoir servir Celui qui nous a sauvés de la mort.

Cette nouvelle culture est pure, donc rien d’étrange ou de perverti qui viendrait de l’ancienne  culture ne doit y pénétrer. Chacun d’entre nous a tout abandonné pour faire partie de cette nouvelle culture, afin qu’elle ne soit pas contaminée. 3(2 Corinthiens 6 :17-18 et Jacques1 :27) Ce ne sont pas seulement des choses matérielles que nous abandonnons, mais aussi nos opinions fortes, nos préjugés, nos idées politiques, philosophiques et religieuses, nos peurs et nos fantaisies.

            Notre vie est marquée par la compassion, et le sens pratique. Si quelqu’un manque de chaussures ou de vêtements, nous allons lui en fournir. Si quelqu’un ne sait pas garder sa chambre propre, un autre va le lui apprendre. Ceux qui n’ont pas d’habileté manuelle apprennent à se rendre utile dans le cadre de nos activités artisanales ou agricoles, et ils acquièrent ainsi un savoir-faire. Si un riche vient pour faire partie de notre vie, il abandonne toutes ses possessions pour le bénéfice commun, et bien sûr, tous ses besoins sont comblés en retour. Et si une personne sans ressources se joint à nous, elle n’est pas moins importante et l’on va bien sûr prendre soin d’elle de la même manière.

Nous travaillons, parlons, chantons, dansons et mangeons tous ensemble chaque jour, mais nous ne travaillons pas le jour du Shabbat. A mesure que nous apprenons à connaître et aimer notre Maître Yahshua. et à lui obéir, nous découvrons de plus en plus ce qui lui est plaisant. Nous avons appris que notre Dieu continue à se révéler à ceux qui Lui obéissent. 4(Jean 14 :21)

C’est évident, sans révélation, notre peuple ne pourrait subsister.  5  (Proverbe 29.18)

Chaque matin et chaque soir, nous nous rassemblons en cercle, hommes et femmes, mariés et célibataires, et bien sûr aussi les enfants, pour remercier notre Dieu. Tous peuvent parler et sont entendus, car notre Père communique à travers chacun de ses enfants. Son Esprit nous donne chaque jour plus de compréhension et de révélation pour nous aider à mieux prendre soin des situations quotidiennes, et recevoir les circonstances qui nous purifient dans cette vie communautaire.

Pour nous, comme pour les premières communautés dont parlait l’apôtre Paul 6 (Actes 26.7), rendre un culte à Dieu et le servir sont une seule et même chose :

La manière dont nous chantons pour Lui, ce que nous disons à propos de Lui et des autres, ce que nous enseignons à nos enfants et comment nous les traitons, tout ce que nous faisons dans notre vie active forme un tout indissociable. Tout doit être saint (mis à part), et plaisant pour notre Père. C’est seulement ainsi que nous pouvons rester une entité vivante, qui prospère et se grandit – le royaume de Dieu sur la terre.

L’aspect le plus important de notre vie, c’est nos enfants. Nous les respectons, les apprécions et les écoutons. Nous avons une vie qui les inclut et leur permet de s’exprimer. C’est leur peuple, leur culture, leur héritage et leur patrimoine. Tout ce que nous avons leur appartient. Ils ne sont pas laissés livrés à eux-mêmes, dans un monde de fantaisie et de planches à roulettes, à gaver leur âme de télévision et de jeux vidéo, ou voir leur conscience érodée par la pression de groupe, car les enfants qui subissent cela ne savent pas qui ils sont, ni le but pour lequel ils ont été créés.

La manière dont nous élevons nos enfants leur donne dignité et assurance. Ils prennent plaisir à communiquer avec des personnes de tout âge et toute origine. Ils ont toutes sortes d’opportunités de montrer de la gentillesse et d’exercer l’hospitalité envers nos visiteurs et des étrangers. C’est une chose bien rare, à notre époque où les gens ont même du mal à se saluer dans la rue à cause de leurs peurs et de leur insécurité !

Nous apprenons aussi à nos enfants à faire tout de tout leur cœur et de toute leur force. Nous voulons qu’ils voient la valeur de ce qu’ils font. Pourquoi ? Parce que nous vivons les uns pour les autres, et plus pour nous-mêmes. 7 Notre Maître a dit qu’il n’était pas venu pour être servi, mais pour servir et donner Sa vie comme une rançon. 8 Nos enfants apprennent comme nous à laisser de côté leurs désirs égoïstes, afin de servir les autres, car nous construisons ensemble une nation, et non pas nos petits royaumes personnels.

Le fossé entre générations est peu à peu comblé, de père en fils et petit-fils, de mère en fille et petite fille… Les liens entre les générations sont restaurés et renforcés, et c’est un aspect des plus essentiels dans notre culture. Les enfants sont désirés dès leur conception, (ici personne ne songe à avorter !) et les parents se réjouissent vraiment de leur présence. Tu peux le voir à la passion avec laquelle ils partagent avec leurs enfants tout ce qu’ils ont, -leur sagesse et leur expérience, aussi bien que leur foi et leur espoir pour le futur. C’est ainsi que le cœur d’une génération est passé à la suivante, puis à celle qui suit.

Aussi merveilleuse que soit notre vie ensemble, la nouvelle culture qui est en train de se former n’est pas une fin en soi. Nous avons un but extraordinaire qui est toujours dans nos cœurs et sur nos lèvres. Il est résumé par le refrain d’une chanson, sur lequel nous dansons ensemble, parents, enfants, célibataires, jeunes et vieux :

« Oh! Oh ! Oh ! Oh !

Nous n’avons pas assez aimé,

Nous aimerons et continuerons à aimer

Jusqu’à ce que l’amour remplisse la terre,

Et si ce n’est pas encore assez

Nous aimerons et continuerons à aimer

Jusqu’à ce que l’amour remplisse l’univers…

 

Références :

1 (Marc 10 :29-30) Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n'est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses soeurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

 

2 (Esaïe 49 :6 ) " C'est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d'Israël: Je t'établis pour être la lumière des nations, pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre."

 

3(2 Corinthiens 6 :17-18) "C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillera. " 

(Jacques1 :27)"La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde."

 

4(Jean 14 :21)  Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. 

 

 5  (Proverbe 29.18)

Quand il n'y a pas de révélation, le peuple est sans frein; Heureux s'il observe la loi!

 

6 (Actes 26.7)"… nos douze tribus, qui servent Dieu continuellement nuit et jour."

Le mot grec employé ici est traduit par « servi » dans certaines bibles, et par « rendre un culte » dans d’autres. 

 

7 (2 Corinthiens 5 :14-15) Car l'amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts ; et qu'il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.

 

8 (Matthieu 20 :28) C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.

Précédent