Le Pardon

Articles » Le Pardon

Il nous est arrivé à tous de blesser par égoïsme, ou par orgueil, un être cher. Désireux de revenir en arrière, nous avons essayé d'arranger les choses, mais le mal était fait. Une certaine distance s'est installée. L’amitié n'était plus la même… Seul le pardon aurait pu refermer la blessure et nous rapprocher…

 Combien de fois avons-nous essayé de tout recommencer en changeant de partenaire, de travail, d'appartement, d'amis ?... pour finalement en arriver à la conclusion que même si l'on change d’environnement, à l'intérieur on reste le même. Comme un disque rayé, encore et toujours, nous avons agi avec ce même égoïsme qui avait ruiné nos relations précédentes, nous donnant le sentiment d’être piégés et intérieurement sales. Tout cela est arrivé car nous n'avons jamais traité avec la racine du problème : le péché.

Comment réagissez-vous quand vous êtes blessé, ou offensé ? Gardez-vous rancune, brûlez-vous d'envie de vous venger ? Ou bien endurcissez-vous votre cœur en construisant un mur pour vous protéger ? Que l’on devienne agressif et insensible aux blessures que l’on inflige aux autres, ou silencieux, froid et distant, le péché est le même : on a manqué d’aimer…

A cause de notre nature prédisposée au péché, nous ne pouvons éviter de blesser ou d'être blessé. C’est comme un poison mortel qui nous a contaminés.

Pourtant, il y a un remède au péché. On le trouve dans Yahshua, le Fils de Dieu, qui a donné sa vie en rançon pour nous racheter. Comme nous, Il a connu désirs, passions, émotions, pourtant Il est resté parfait dans son amour. Même quand on lui faisait du mal, Il supportait la douleur et Il pardonnait. Quand on lui a infligé une mort injuste et cruelle, sa seule réaction au milieu des souffrances a été d'implorer son Père dans les cieux pour ceux qui le torturaient: «Pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font».

Dans les tourments et la solitude de la mort, notre Maître Yahshua a subi le châtiment que nous méritions. Il a payé à notre place pour tous nos péchés, même ceux qui nous auraient conduits à la mort éternelle. C’est pourquoi nous ne vivons plus pour nous-mêmes mais pour Lui !

Parce qu’Il nous a pardonné l’énorme dette que nous n’aurions jamais pu payer, nous sommes à présent capables de pardonner ceux qui nous blessent. Celui qui a été pardonné beaucoup aime beaucoup… Et quand il nous arrive d’être insensibles et de heurter quelqu’un, nous nous repentons, et nous sommes à nouveau pardonnés.

Nous sommes ainsi libérés de l’amertume et du ressentiment, et du cercle vicieux «Je suis blessé, je blesse». Les murs de méfiance et de protection peuvent tomber. Grâce à cela, nous expérimentons la restauration dans tous les aspects de nos vies, spécialement dans nos relations de couple et avec nos enfants.

Le pouvoir de pardonner, c’est la vraie liberté, la liberté d’aimer…

Le pardon c'est comme...
Un fardeau qui t’est enlevé,
Une sentence annulée, une tache effacée,
Une nouvelle chance de vivre,
Un nouveau départ, une nouvelle naissance,
Un nouveau souffle de vie.
Le pardon met la joie dans nos cœurs,
Délivre notre âme et libère l’esprit.
Il donne une bonne conscience et illumine les yeux.
Il provoque la reconnaissance et pousse à aimer.
Yahshua est le guérisseur de nos maladies.
Il met fin à toute hostilité.
Il est la voie qui nous permet d’aimer.
Il est le pardon, Il est notre joie et notre vie…
Le pardon nous lie les uns aux autres
Dans une alliance d'amour éternelle.

 

Précédent

Suggestion de lecture
  • Generation_woodstock.png

    Pourquoi le Mouvement n'a-t-il jamais décollé?

    suite

  • Fenêtre sur une de nos communautés